Comment investir dans les millésimes Altaroc ?

Vous êtes intéressés par l’offre Altaroc mais vous vous posez des questions concrètes sur la façon d’investir dans nos millésimes.

Image 1
Image 2

Comment peut-on souscrire aux millésimes Altaroc ?

Nous avons confié la commercialisation des produits Altaroc à des distributeurs, principalement des conseils en gestion de patrimoine, des family offices et des banques privées. Si vous souhaitez investir dans les millésimes Altaroc, rapprochez-vous de votre conseil en gestion de patrimoine, de votre family officer ou de votre banquier privé.

Si vous n’avez pas de gestionnaire attitré, vous pouvez contacter directement l’équipe Altaroc en prenant rendez-vous directement sur le site à la section « Souscrire ». Les conditions de souscription auxquelles vous aurez accès seront identiques à celles proposées par votre gestionnaire.

Prévoyez-vous de faire une distribution directe ?

Nous en avons une pour ne pas refuser de prospects qui viendraient à nous par le biais de notre site. Mais ce canal de distribution est anecdotique et nous investissons nos efforts marketing sur notre canal distributeur.

Dans tous les cas, les conditions tarifaires pratiquées sont les mêmes que par le canal distributeur.

 

Quelle est l'échéance prévue pour les appels de fonds ?

Le premier appel de fonds interviendra au moment du closing pour un montant correspondant à environ 40% de l’engagement total de l’investisseur.  Les appels de fonds suivants se feront 3 fois par an pendant les 4/5 premières années de la vie du fonds (soit entre 15% et 20% de l’engagement total appelé tous les ans).

Quelle est l'échéance prévue pour les appels de fonds du millésime 2022 ?

Les appels de fonds seront échelonnés sur 5 ans, à raison d’environ 20% par an, en 3 appels de fonds maximum chaque année.
Le premier appel sera réalisé en septembre 2022.

Pourquoi n’est-il pas possible de souscrire à AG 2021 via un contrat d’assurance vie français ?

L’assurance vie française ne permet pas aujourd’hui de souscrire à des produits à appels de fonds différés tels qu’Altaroc Global 2021. Pour mémoire, l’appel de fonds différé consiste à échelonner sur 5 ans en moyenne le cash investi par le client, ce dernier étant appelé au fur et à mesure que les fonds sous-jacents réalisent leurs investissements.

Si vous voulez souscrire à du Private Equity via l’assurance vie française, vous devez mettre en cash l’intégralité de votre engagement. Dans la mesure où les capitaux ne sont pas immédiatement déployés par le fonds, une partie de votre argent dormira pendant 5 ans. Ce qui fera passer votre rendement de 10% par an à 5%.

Nous avons engagé des discussions avec de nombreux assureurs vie français pour les convaincre d’aménager leurs processus en vue d’accepter des produits à appels de fonds différés et nous avons bon espoir que ces discussions aboutissent rapidement.

En attendant, il est tout à fait possible de souscrire à des produits à appels de fonds différés via un contrat d’assurance vie luxembourgeois. C’est pourquoi nous avons fait référencer Altaroc chez tous les assureurs vie luxembourgeois.

Pourquoi n’est-il pas possible de souscrire à AG 2022 via un contrat d’assurance vie français ?

L’assurance vie française ne permet pas aujourd’hui de souscrire à des produits à appels de fonds différés tels qu’Altaroc Global 2022. Pour mémoire, l’appel de fonds différé consiste à échelonner sur 5 ans en moyenne le cash investi par le client, ce dernier étant appelé au fur et à mesure que les fonds sous-jacents réalisent leurs investissements.

Si vous voulez souscrire à du Private Equity via l’assurance vie française, vous devez mettre en cash l’intégralité de votre engagement. Dans la mesure où les capitaux ne sont pas immédiatement déployés par le fonds, une partie de votre argent va dormir pendant 5 ans à taux négatif. Ce qui fera passer votre rendement de 10% par an à 5%.

Nous avons engagé des discussions avec de nombreux assureurs vie français pour les convaincre d’aménager leurs processus en vue d’accepter des produits à appels de fonds différés et nous avons bon espoir que ces discussions aboutissent rapidement.

En attendant, il est tout à fait possible de souscrire à des produits à appels de fonds différés via un contrat d’assurance vie luxembourgeois. C’est pourquoi nous avons fait référencer Altaroc chez tous les assureurs vie luxembourgeois.

Offrez-vous la capacité de faire du nominatif pur et du nominatif administré ?

Par le biais de notre dépositaire, nous offrons aux distributeurs les deux possibilités. C’est à eux de choisir le mode opératoire qui leur paraitra le plus approprié.

Quelles sont les fenêtres de liquidité pour l'investisseur dans un fonds Altaroc ?

Les parts des millésimes n’ont pas vocation à être cédées et les investisseurs trouveront leur liquidité autrement.

L’argent versé par les investisseurs dans les millésimes Altaroc permet à Altaroc de souscrire à des fonds de premier plan. Grace à ces capitaux, ces fonds achètent des sociétés. En moyenne, les fonds revendent ces sociétés cinq ans après les avoir achetées. A ce moment-là, ils distribuent à Altaroc sa quote-part des produits de cession, et Altaroc les distribue à son tour à ses investisseurs.

Il faut savoir que les fonds sous-jacents n’ont pas le droit de garder les participations plus de 10 ans et que l’argent sera donc restitué, dans le pire des cas, au bout de 10 ans. Cela veut dire en pratique qu’en moyenne, les souscripteurs d’Altaroc recevront 1.65x leur mise 5 ans après chacun de leur versement.

Que se passe t-il en cas de défaillance sur un/des appel(s) de fonds ?

En cas de défaillance sur un appel de fonds des intérêts de retard seront facturés aux investisseurs. Si au bout d’un mois l’investisseur n’a pas acquitté les montants dûs, ses parts seront vendues à d’autres investisseurs qui s’engageront à financer ses engagements.

 

 

Etes-vous référencés au Luxembourg ?

Oui, nous sommes référencés auprès de la plupart des assureurs-vie luxembourgeois.

Un client n'ayant pas la nationalité française peut-il souscrire ?

Si le client réside en France, c’est possible mais cela devra être analysé au cas par cas en fonction de la législation de son pays d’origine.

S’il ne réside pas en France, elle devra être qualifiée d’investisseur professionnel ou professionnel sur option (avec un investissement minimum de 125.000€) au regard de la législation Mifid.

Et donc répondre à 2 des 3 critères suivants :

A. Avoir effectué en moyenne dix transactions d’une taille significative par trimestre au cours des quatre trimestres précédents sur le marché concerné ;

2. Disposer d’un portefeuille d’instruments financiers, défini comme comprenant les dépôts bancaires et les instruments financiers, dont la valeur dépasse 500.000 euros ;

3. Avoir occupé (pour la personne en charge de l’investissement au sein de la personne morale) depuis au moins un an ou avoir occupé pendant au moins un an, dans le secteur financier, une position professionnelle requérant une connaissance des transactions ou des services envisagés.

Toutefois, il existe des exceptions à ces exigences si le client en question souscrit par le biais de mandat de gestion.

 

Quel est le patrimoine nécessaire pour souscrire à l'offre?

En raison des contraintes réglementaires liées au statut de FPCI le montant minimum qu’il faut investir dans les gammes Altaroc est de 100 000€. Mais étant donné que ce montant est appelé sur 5 ans il faut en fait être capable de mobiliser en moyenne environ 20 000€ par an sur 5 ans. Il faut raisonner en termes de capacité à mettre de côté chaque année les montants nécessaires pour répondre aux appels de fonds.

 

 

Que se passe t-il pour les héritiers en cas de décès d'un investisseur pendant la phase d'appels de fonds? Quid du devenir des parts après la période d'appel de fonds?

En cas de décès de l’investisseur pendant la phase d’appel de fonds, l’engagement se reporte sur la succession. Si l’investisseur décède après la période d’appel de fonds, les parts entreront dans l’actif successoral du défunt et seront transmises aux ayant droits.

Quelle est la taxation sur les distributions pour une holding française soumise à l'IS ?

Les distributions de plus-values liées à des parts de fonds logées dans une holding française soumise à l’IS sont soumises à un taux maximum de 15%, sous réserve de conserver les titres pendant au moins deux ans.

Elles sont exemptées d’imposition dès lors que la souscription se fait via un contrat de capitalisation luxembourgeois.

Posez nous toutes vos
questions
Nous nous engageons à vous répondre sous 72 heures
si vous êtes client d’Altaroc.
Posez votre question
Recevez toutes nos
réponses
Chaque semaine, nous envoyons les réponses à toutes
les questions posées depuis notre site
Entrez votre adresse e-mail
Posez-nous
votre question
S'abonner
Altaroc lance son Millésime #2

Un nouveau portefeuille de fonds de Private Equity d'exception accessible en 100% digital dès 100 000 €!

Après le succès du Millésime #1, l’équipe Altaroc est heureuse d’annoncer que son Millésime #2 est désormais ouvert à la souscription.

Spendesk devient la 26ème licorne françaiseInclus dans le Millésime #1 d'Altaroc

Après sa nouvelle levée de fonds de 100 millions d’euros, Spendesk devient la 26ème licorne française !